Jérôme Hutin

Arbres, lumières et rivières de la Vallée de la Vézère

Arbres, lumières et rivières

Dans la vallée de la Vézère
Projet de Jérôme Hutin

dossier_arbres_lumieres_rivieres_150

 

Cerisier en haut de Montignac dominant la vallée de la Vézère depuis le nouveau Domaine de Lascaux.

(Cerisier en haut de Montignac dominant la vallée de la Vézère depuis le nouveau Domaine de Lascaux.)

Jérôme Hutin, connu en tant que photographe des arbres, propose de créer un nouveau livre-guide pour aller à la rencontre des arbres du Périgord entourés de leurs biodiversités.
Sous forme d’une collection de plusieurs guides, un par zone hydrographique (limite des bassins versants).

En effet un tel guide n’existe pas encore. Son but serait de faire connaître l’Arbre et la nature du Périgord, au travers de ses arbres remarquables. Les connaître permettrait de les protéger.

Il s’agirait d’un guide qui recenserait par commune et zones hydrographiques les arbres historiques et leurs différentes essences, certaines oubliées ou méconnues.

Ce guide a l’ambition de créer une passerelle entre les professionnels de l’arbre, du bois, les propriétaires des arbres, les élus locaux, les amoureux des arbres. Il a pour objectif de protéger et préserver les arbres.

Des artistes, des écrivains, des botanistes seront invités à collaborer à ces guides.

 

Liste des Guides :

Pour commencer, je viserais les zones hydrographiques des bassins versants suivants :

La Vallée de l’Homme, la Vézère, la Dordogne, l’Isle et la Dronne.

Le concept :

Un livre vendu, un arbre planté.

Une partie de la vente de ce livre (ainsi que les autres livres et produits dérivés réalisés) contribuera à la création d’un arboretum* sur le thème :

« De l’arbre au papier et du papier à l’arbre ».

(*arboretum : Un arboretum est un jardin botanique spécialisé, généralement conçu comme un espace paysager. Il présente de nombreuses espèces d’arbres ou d’essences ligneuses sous forme de collections le plus souvent thématiques.)

Une compensation carbone ** est envisagée.

(**Le principe de neutralité carbone consiste à compenser (« compensation carbone ») les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère (calculées en équivalent CO2) dues à l’utilisation des énergies fossiles, de certains procédés industriels et pratiques agricoles, ainsi qu’à l’enfouissement des déchets.)

dordogne_001

Arbres, lumières et rivières

Dans la Vallée de la Vézère

Des patrimoines naturels à préserver.

Jérôme Hutin, initiateur de ce projet de « Guides de l’Arbre en Périgord », photographe à Terrasson, envisage de commencer par les bassins hydrographiques de la Vézère, et de la Vallée de l’Homme.

Cerisier en haut de Montignac dominant la vallée de la Vézère depuis le nouveau Domaine de Lascaux.

Cerisier en haut de Montignac dominant la vallée de la Vézère depuis le nouveau Domaine de Lascaux.

Le long de la vallée de la Vézère et de ses affluents, que l’on nomme la Vallée de l’Homme, des arbres se sont enracinés depuis des milliers voir des millions d’années.

Dans chaque village, dans les fermes, des arbres ont été plantés comme symbole de la Liberté et de la Paix. Avec le temps, ils nous offrent un bel ombrage, bien appréciable lors des fortes canicules mais aussi retiennent
les berges des rivières lors des inondations.

Dans chaque château, dans leurs parcs privés ou publics, sur et contre les falaises, surplombant les vallées, des arbres y poussent, s’y accrochent depuis des centaines d’années. Ils sont les trésors vivants de la Vallée de l’Homme.

dordogne_001

 

 

Ce riche écosystème nous offre des arbres et plantes, des animaux, des rivières, des rochers, lesquels dessinent nos fabuleux paysages.

L’arbre et l’eau sont des symboles puissants.
Ce sont des éléments indispensables à la Vie. Préservons-les !

Quelles sont leurs places dans nos sociétés actuelles, que furent-elles à l’époque des peintures rupestres ?

 

 

Le projet de Jérôme Hutin :

 

  • Jérôme Hutin en action !

    Jérôme Hutin en action !

    Après avoir édité son premier livre « Arbres vénérables de la planète » (5 ans autour du monde, plus de 50 pays !)

  • Après avoir créé une gigantesque exposition des arbres vénérables.
  • 1ère projection géante sur l'église de Terrasson Lavilledieu, en Dordogne, en 2014.

    1ère projection géante sur l’église de Terrasson Lavilledieu, en Dordogne, en 2014.

    Après avoir réalisé différentes projections géantes sur le thème des arbres du monde et du Périgord, à Evian, Genève, Terrasson.

  • Couv-Arbres_Noir_Final_recto.webAprès avoir édité son nouveau livre en Décembre 2015 « Arbres trésors vivants du Périgord»

 

  • Jérôme Hutin vous propose de réaliser ensemble un recensement photographique des arbres plus que centenaires, peut être millénaires de la Vallée de l’Homme.
  • NB : Alors bien sûr, si vous connaissez quelques beaux arbres chez vous, chez le voisin, dans un château, vous pouvez le mentionner ou rencontrer Jérôme Hutin. Vous pouvez aussi lui proposer une ballade champêtre ! Ci joint bon de recensement pour indiquer l’arbre.
  • Réaliser un nouveau livre en français, anglais et occitan.
  • Réaliser une exposition itinérante intérieur/extérieur.
  • Réaliser des projections photos sous les arbres. BESOIN D’UN VIDEO-PROJECTEUR PUISSANT.
  • Créer un nouvel arboretum « de l’arbre au papier et du papier à l’arbre».
  • Des Arbres d’essences locales seront choisis et plantés avec les enfants des écoles, leurs parents, des artistes…
  • Nous pourrions aussi transplanter quelques arbres centenaires voués aux abattages.
  • Des certificats de plantations seront imprimés avec géolocalisation des arbres.
  • Parrainage des arbres.
  • Où planter ? Soit sur le terrain en friche de la papeterie de Condat le Lardin, soit sur le terrain qui est en face du garage Pujol de Montignac (voir si accord possible avec les propriétaires). Dans ce cas, des chantiers participatifs de fouilles archéologiques auront lieu.
  • Bien sûr que Jérôme Hutin reste ouvert à toute proposition concernant un éventuel terrain communal ou privé.

Création d’une exposition extérieure et intérieure, clé en mains :

Réalisation d’une exposition de 30 à 50 photographies provenant du ou des livres des arbres du Périgord.
Impression sur Dibond ***, sur Chromalux**** ou sur maille drapeau (léger, facile à poser, micro perforée, imperméable)

*** Dibond : Dibond est une marque de substrat rigide appartenant à la catégorie de matériau « Panneaux Composite Aluminium ». La marque appartient et est fabriquée par 3A Composites2. Comme tous les matériaux de cette catégorie, le Dibond est un matériau composite. Il a une structure en sandwich où deux plaques d’aluminium sont thermoliées à une plaque centrale de polyéthylène solide. Le Dibond est plus léger que l’aluminium, mais il a été conçu de façon à garder sa grande rigidité et sa planéité. Il est inoxydable, imputrescible, résiste à la corrosion, aux UV et aux chocs. Les plaques de Dibond sont habituellement proposées avec une épaisseur de 2, 3 ou 4 mm.

Format des impressions photos :
Environ 120 x 180 cm.
Nombre : entre 30 et 50.
Frais d’impression pour un tirage en Dibond : 400 euros.

**** ChromaLuxe : Un nouveau média au service de l’art photographique.
Des images lumineuses sur un support en aluminium et des couleurs brillantes.
Une longévité d’image de 2 à 4 fois celle du papier photo.
Surface extra dure résistant aux griffes et à l’eau et qui peut se nettoyer facilement.
L’impression sur ChromaLuxe représente un nouveau support artistique pour préserver vos images en infusant directement les colorants dans la surface du métal spécialement traité.
Les colorants étant infusés dans la surface et non dessus, vos images ont un aspect magique et luminescent, les couleurs sont vibrantes et profondes avec des détails exceptionnels.

Format des impressions photos :
Environ 120 x 180 cm.
Nombre : entre 30 et 50.
Frais d’impression pour un tirage en ChromaLuxe : 900 euros.

Cette exposition itinérante pourra être installée chez les partenaires ayant participé à sa création ainsi qu’au livre. Elle pourra aussi être installée dans des villes, des parcs publics ou privés. Les villes de Terrasson, Brantôme, le château d’Hautefort, les jardins de Marqueyssac, le Manoir d’Hautegente, le site de la Madeleine, Les Eyzies, peuvent être des lieux idéaux pour cette exposition.

Les logos et messages publicitaires seront affichés pendant les expositions.

Avec qui ?

 

  • Avec le soutien de tous les habitants, ce qui créera une interaction entre les périgourdins et le projet lui-même, une sensibilité environnementale.
  • Avec le soutien des associations locales, qu’elles soient culturelles, sportives, environnementales.
  • Avec le soutien des administrations locales, départementales, voir nationales (mairie, communauté de commune, Conseil Départemental, Conseil Régional, DREAL, DRAC, EUROPE : FEADER…).
  • Les fondations
  • Avec le soutien financier d’entreprises, de banques.
  • Avec le soutien de sites préhistoriques, des hôtels de charmes, des campings « nature »

 

Comment ?

• En suivant les sentiers de randonnées, en longeant les zones hydrographiques (virées observatoires en canoës), en rencontrant les propriétaires de châteaux et manoirs…
• En étant à l’écoute des habitants qui indiqueront les arbres.
• En diffusant une fiche de recensement des arbres par le biais de journaux, de magazines, dans les mairies…

 

Financement ?

  • Demande de partenariat financier aux banques, sites préhistoriques, châteaux ouverts au public, jardins ouverts au public, restaurants, aux entreprises locales, aux administrations, associations…
  • Obtenir un emploi en tant que chargé de mission auprès de la Communauté de communes de la Vallée de l’Homme et de la Communauté de communes du Terrassonnais en Périgord Noir Thenon Hautefort.
  • Financement participatif : Ulule, KissKissBankBank, etc…

 

Budget prévisionnel :

 

  • Recensement des arbres /Reportages photos :                                               5.000 euros
  • Documentaires vidéo :                                                                                   A définir…
  • • Impression et distribution d’un dossier pour la communication du projet :      3.000 euros
  • Impression d’un beau livre :                                                                            15.000 euros
  • Création d’une exposition photo sur ChromaLux :                                          30.000 euros ou
  • Création d’une exposition photo sur maille drapeau :                                     15.000 euros

Achat d’un van aménagé avec un vidéoprojecteur et panneaux solaires, pour réaliser des évènements et projections sous les arbres :                                                     env. 30.000 euros

 

Retombées médiatiques :

Les livres de Jérôme Hutin, les expositions qui seront réalisées, ainsi que les plantations d’arbres seront connus des médias locaux, départementaux, nationaux.

Des conférences de presse seront organisées.

 

Retombées financières :

En + du livre, des posters et cartes, puzzles, et autres produits pourront être élaborés.

 

Aspect sociétal :

Les employé(e)s des entreprises et municipalités « sponsors » pourront participer au recensement des arbres, ainsi qu’à des plantations d’arbres. Leurs noms seront imprimés dans le livre et l’exposition.

 

Développement durable :

L’arbre est le pilier du développement durable. Des labels protecteurs des arbres seront mis en place avec le soutien des municipalités. Les inscriptions en tant que « arbres remarquables » sur les Plan Locaux de l’Urbanisme Intracommunautaires seront demandées.

 

Bibliographie

« Les arbres vénérables. Le tour du monde des géants millénaires »

2003 – Ed. Jean-Claude Lattès – 224 pages – Français – (978-2709620666)

« Terrasson en lumière » – 2014 – Un petit livre sur la projection géante réalisée sur l’église de Terrasson le 13 août.

« Arbres. Trésors vivants du Périgord » (Préface de Pierre Rabhi) –  Décembre 2015 –

Ed. Les livres de l’îlot – 204 pages – Français/Anglais – (979-1092474114)

 

Whose who?

Un peu d’histoire :

Jérôme Hutin, est né à Epinal, dans les Vosges (88), un 17 septembre 1967, de parents artistes Jean et Geneviève Hutin Koechlin, et d’une famille nombreuse de 10 enfants.

En 1971, toute la famille est partie vivre dans le château de Salomon près de Fumel, Lot et Garonne, dans lequel vivent des grands cèdres, marronniers, tilleuls centenaires.

En 1974, nous sommes arrivés en Périgord (Siorac en Périgord, Salignac Eyvigues puis Terrasson Lavilledieu). Intéressé par le patrimoine bâti et naturel, Jérôme Hutin a photographié pendant 20 ans, les « arbres vénérables de la planète ».

« C’est en Périgord que j’ai commencé, en 1989, en photographiant quelques uns des arbres historiques de la Liberté, recensés par l’association Mathusalem Dordogne dont je suis actuellement Vice Président. Et je pense reprendre la présidence. D’ailleurs l’idée serait de relaner l’association afin de planter les jeunes arbres et de protéger les arbres historiques périgordins et aquitains. Vous pouvez nous aider !

J’ai continué à photographier les arbres dits remarquables en France, jusqu’en 1996.

De 1996 à 2002 j’ai pu voyager autour du monde, dans près de 40 pays, avec le soutien d’entreprises et de milliers de personnes de part le monde, pour savoir comment les arbres que je nomme des Vénérables étaient protégés ailleurs mais aussi pour mieux connaître la planète.

En 2003, j’ai publié mon premier livre « Les Arbres Vénérables de la Planète ». Ce livre est aujourd’hui épuisé, j’espère pouvoir le faire rééditer. En 2000, la Saline Royale d’Arc et Senans (Doubs), avait financé ma première exposition sous verre des arbres vénérables.

Et l’appel des Arbres Vénérables fut lancé dans la foulée, soutenu par Jean Marie Pelt, Francis Hallé, Pierre Rabhi, Allain Bougrain Dubourg, Patricia Ricard, Julia Butterfly Hill, Cédric Pollet, Ankh, Bernard Boisson, Georges Feterman (association A.R.B.R.E.S.), et bien d’autres personnalités. Cet appel demande à l’UNESCO de faire classer les arbres vénérables au patrimoine mondial. Le site : http://arbresvenerables.fr

En 2006, la ville d’Epinal a sponsorisé ma première grande exposition “Arbres Vénérables” avec des toiles de 6 m et 4 m de haut !

En 2010, la ville de Niort, accompagnée de la MAAF et de la MACIF, m’ont sponsorisé d’autres grandes toiles photographiques dont une de 7 m de haut ! En Décembre 2010, la ville de Genève m’avait demandé de réaliser une projection géante, au bord du Lac Léman, pour le festival ” Arbres & Lumières”.

De 2006 à 2011, l’exposition géante a été installée dans différentes villes de France et aussi en Suisse.

L’exposition actuelle « arbres vénérables » a été montrée au festival de l’Arbre de Réaumont (Isère), au festival du film de jardins de Gaillac (Tarn), à la fête des plantes de Lezoux (Puy de Dôme), au festival animalier de Montier en Der (Haute Marne), à l’Arboretum d’Eaubonne, en Suisse, à Hyères-les-Palmiers (Var), à Levallois Perret (Hauts de Seine), en 2009 en Corse, à la fête de l’arbre de Reims, en 2010 à Décines (69) lors de l’opération de plantation « aux arbres citoyens », à Louviers (Eure), au Festival International de Géographie de Saint Dié (Vosges), et en octobre 2011 dans la ville du Cellier, près de Nantes (44).

En 2008, afin de mettre en place une éthique sociétale et environnementale, et de pouvoir réussir dans ma vie professionnelle, j’ai décidé de créer mon édition et ma marque ! Arbor’Ethic, qui est une boutique en ligne de mes photographies d’art.

Le lien : http://arborethic.com Acquérir une photographie d’art :

  • C’est SOUTENIR les artistes photographes qui veulent en vivre.
  • C’est PARTICIPER à un acte social.
  • C’est REALISER du mécénat culturel.
  • C’est ADMIRER une oeuvre originale chez soi ou au bureau.
  • C’est se faire PLAISIR ou faire plaisir à sa famille, ami(e)s, client(e)s. “

En 2010, J’ai réalisé une projection géante pour la ville de Genève et le festival “Arbres & Lumières“.

En 2012, la ville de Terrasson-Lavilledieu finança une petite exposition des arbres vénérables, installées pendant 6 mois dans les Jardins de l’Imaginaire

En 2013, j’ai exposé à la Jemaye, sponsorisé par le Conseil Départemental de la Dordogne.

Le 13 Août 2014, Jérôme est l’initiateur de la première projection géante sur l’église de Terrasson et en fait un petit livre “Terrasson en lumière”. HUT_0054En 2014, et jusqu’en 2015, j’ai eu une procédure de liquidation judiciaire simplifiée.

En 2015, Un AVC en Ardèche ne m’a pas aidé ayant eu quelques troubles visuels, mais cela est rentré dans l’ordre.

C’est aussi cette année que je rencontrais pour une 3ème fois Pierre Rabhi qui accepta de réaliser la préface de mon nouveau livre “Arbres trésors vivants du Périgord“, publié aux Editions “Les Livres de l’Ilot” en décembre 2015.

Couv-Arbres_Noir_Final_recto.web

 

CONTACT :

 

Jérôme Hutin

Photographe auteur

4 rue de la Liberté

24120 – Terrasson

 

Tél : 33 950 17 68 96

Portable : 33 6 19 77 28 08

 

Mail : arbresperigord@gmail.com

Sites de Jérôme Hutin : http://jeromehutin.frhttp://arbresperigord.org

 

Dossier en PDF

arbres-et-rivieres-_projet

dossier_arbres_lumieres_rivieres_150 dossier_arbres_lumieres_rivieres_150 dossier_arbres_lumieres_rivieres_1502

2 thoughts on “Arbres, lumières et rivières de la Vallée de la Vézère

  1. SEGARRA

    Un chemin de vie balisé par une multitude d’arbres symboles de pureté et de puissance.

    Pas avec une arme mais appareil de photos en mains, il est le robin des bois de ces arbres majestueux et souvent sacrifiés.

    Il immortalise ces témoins du temps pour les générations futures.

    Telle une mission, ces livres partent à la découverte du monde pour informer, faire connaître et sensibiliser tout un chacun de l’importance de leur présence. Il montre qu’il ne faut pas voir mais regarder ces merveilles de la nature. Tous ces arbres lui disent merci du temps qu’il leur consacré et de l’admiration qu’il éprouve et qu’il veut faire partager !

  2. laurence

    Bonjour Jérôme, Je tenais à saluer ta passion sans faille pour nos amis les arbres et ton travail remarquable. A très bientôt. Laurence

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *