Un chêne abattu à Azerat, au bord du Douzillet, Dordogne

Ode à un chêne abattu à Azerat… Le long du ruisseau « le Douzillet », il y avait un chêne magnifique, vénérable, plongeant ses racines dans l'eau depuis une centaine d'années ! il avait décidé de pousser, de grandir là dans la commune d'Azerat, en Dordogne. Pendant une centaine d'années, la vie de l'arbre et de la nature ont coulé tranquillement le long de ce ruisseau. L'arbre en a bien profité de cette eau et était devenu grand, si grand. Que l'homme vénal, soif d'économie a décidé de mettre fin à la vie de ce chêne si robuste et majestueux. Pour quelles raisons? Ses brindilles en fagots, ses branches en bois de chauffage, et son tronc ? Sa souche ? Ses racines ? Que d'histoires ont coulé le long du Douzillet… Ah ! Si les arbres pouvaient les conter ? En se reposant aux pieds de ces pachydermes robustes et fragiles, peut être entendrez-vous leurs complaintes… Au près de nos arbres, nous étions si heureux, nous n'aurions pas dû les quitter… de Jérôme Hutin le 17 janvier 2016.   chene_abattu_azerat_HUT_0534_A4    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *